Les Forgeurs de Rêves

Ce forum est celui du club de jeux des Forgeurs de Rêves (Mons) et sert à l'organisation du club au quotidien ainsi qu'à la présentation des membres, à des discussions sur le jeu en général et d'espace d'expression ludique.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le journal de Serif Ariakas

Aller en bas 
AuteurMessage
Genseric
Président
Genseric

Nombre de messages : 13603
Age : 41
Localisation : Roux (Charleroi)
Date d'inscription : 31/05/2007

Le journal de Serif Ariakas Empty
MessageSujet: Le journal de Serif Ariakas   Le journal de Serif Ariakas EmptySam 6 Juil 2019 - 8:03

"Je ne suis pas un lettré, aussi, il faut excuser mon style direct.
Hier, au Portail Béant, après qu'un troll a fait irruption dans la taverne, un certain Volo, une célébrité locale, nous a engagés, mes amis et moi, pour retrouver son ami, un dénommé Floon. Il a disparu deux jours plus tôt en quittant le Dragon à la Broche, dans le Quartier des Docks.
On a été voir chez lui, au Quartier Sud, avec Uthal, le Goliath. Rien de suspect de l'extérieur, mais nous ne sommes pas entrés. En chemin vers les docks, on a assisté à une scène de massacre, fruit d'un affrontement entre des adeptes de Xanathar et des Zhents. Uthal a fait jouer ses relations. C'est un ancien membre du guet. On a été voir un boutiquier gnome bizarre qui nous a dit avoir vu Floon et un type qui lui ressemblait beaucoup se faire enlever par des Zhents. Ces types ont un tatouage en forme de serpent ailé dans le cou.
Le lendemain, avec les deux lanceurs de sorts, au Dragon à la Broche, on a posé quelques questions. Il semble que les Zhents se réunissent dans un entrepôt de la Rue de la Chandelle. On a été y faire un tour.
A l'intérieur, un nouveau massacre s'est produit... Des Zhents assassinés et des agents de Xanathar, des kenkus, nous tendaient une embuscade... J'ai bien cru que j'allais y rester."


Dernière édition par Genseric le Dim 18 Aoû 2019 - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jdra.eklablog.net
Genseric
Président
Genseric

Nombre de messages : 13603
Age : 41
Localisation : Roux (Charleroi)
Date d'inscription : 31/05/2007

Le journal de Serif Ariakas Empty
MessageSujet: Re: Le journal de Serif Ariakas   Le journal de Serif Ariakas EmptyDim 18 Aoû 2019 - 9:38

"Je ne sais pas combien de temps je suis resté dans les vapes, mais à mon réveil, nous étions cernés par la garde dans l'entrepôt des kenkus. Les copains ont trouvé un type, un certain Ranael Neveramber, quelque chose comme ça. Le type prétend que les gangs ont pris Floon, notre cible, pour lui. La ressemblance est pas frappante, mais bon. Ils ont la même taille et la même couleur de cheveux. Ils auraient bien besoin d'un physionomiste comme moi chez les Zhents et chez les Xanathar... Qui sait ? Mais au final, les gardes nous ont laissé filer. Faut dire qu'on avait rien à se reprocher."

"On a ramené Ranael chez lui. Il pue le fric, ce type. Même s'il prétend le contraire. En fait, toute cette histoire viendrait de ce que son père, parti depuis à Padhiver, aurait détourné des fonds importants lorsqu'il était Seigneur Manifeste de la cité. Ce trésor serait caché quelque part à Eauprofonde (mais pourquoi ne l'a-t-il pas emporté avec lui à son départ ?). Mais pour le trouver, on a besoin d'une pierre magique et les gangs pensent que c'est Ranael qui la possède. Mais comme ils le confondent avec Floon, c'est pas gagné. Bref, on doit maintenant retrouver Floon. Mais j'ai obtenu du jeune noble qu'il nous dédommage quand même."

"On a démarré une enquête dans le Quartier des Docks pour retrouver la trace des Xanathar. Ces types se cachent dans les égouts. Leur symbole solaire permettrait de les retrouver. Mais on préfère assurer le coup, alors, on s'est rendu chez les Éboueurs afin d'accompagner un de leur groupes dans les tunnels souterrains. Ça a marché grâce à un papier de la garde. Un vrai. Faut croire que je m'assagis. Bref, on a débarqué le lendemain matin dans les égouts. Au bout d'un moment, on a pulvérisé une boule volante, sorte de tyrannoeil modèle réduit. Puis, on a tenté de déjouer une embuscade de gobelins, mais ces filous sont retors. Le prêtre a morflé très vite, puis un Duergar s'en est mêlé et l'elfe a bien failli y rester. Mais on a fini par sortir de l'impasse et on a finalement retrouvé Floon."

"Floon était aux mains d'un curieux couple composé d'un demi-orque un peu magicien (on l'a pas vraiment vu faire de magie, ceci dit) et d'un flagelleur mental, un illithid. J'ai entendu plein d'histoires sur les illithids, qui vivraient en Ombreterre et qui vénéreraient un gros cerveau puant. Là, c'était un petit cerveau sur pattes. Je crois que l'illithid a jugé que j'étais le chef de notre groupe de vauriens. Il est entré dans ma tête et m'a demandé de couvrir sa fuite. Bon, ben, j'ai bien joué le jeu. Il a pu partir. J'étais fier de moi. Enfin, je crois. C'est un peu flou."

"On a sorti Floon des égouts et on l'a ramené à Volo, au Portail Béant. Là, on a déchanté. Le gros moustachu n'a pas un sou. Il veut nous payer avec un titre de propriété. Une vieille auberge hantée par un poltergeist. Je sais pas ce que ça vaut, ça. Mais bon, on pourra toujours la revendre après. Bref, on a dit qu'on irait voir. Quant à Ranael, il a dit qu'il nous faciliterait la paperasse. C'est toujours ça."
Revenir en haut Aller en bas
http://jdra.eklablog.net
 
Le journal de Serif Ariakas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal de Sarwyen et des Constellations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Forgeurs de Rêves :: VOUS VOULEZ JOUER ? :: Jeux de rôle :: D&D5 - Le Vol des Dragons-
Sauter vers: